Traduction: interview vidéo ZDF MIMA Hambourg 06.09.18

TRADUCTION FRANÇAISE de l’interview vidéo avec ZDF MIMA 05/09/18

https://youtu.be/P7nV2RXaESo

M: Conchita Wurst a réalisé la grande percée internationale à l’ESC en 2014 en remportant le concours de l’Eurovison avec «Rise Like A Phoenix».
En conséquence, ses fans ont célébré son retour en Autriche.
Quel moment ! Et maintenant Conchita est avec nous dans le magazine de midi, nous sommes très heureux. Bienvenue, Conchita.

C: Bonjour, merci pour l’invitation.

M: Oui, c’est bien que vous soyez là. Vous avez abandonné votre deuxième nom artiste, Wurst, bien qu’il ait toujours signifié qu’il n’était pas important de savoir d’où vous veniez et à quoi vous ressembliez. Pourquoi l’avez-vous fait ?

C: Je pense que vous mettriez très rapidement une drag-queen et un numéro de travesti dans un coin où vous n’êtes pas pris au sérieux et vous le voyez comme une blague et j’ai vraiment travaillé très dur pour être pris au sérieux et j’ai juste pensé que ce nom de famille a cet arrière-goût comique et je voulais m’en débarrasser. J’ai assez bien réussi. Entre-temps, je me suis un peu plus détendu. Voilà ce que c’est.

M: Les gens s’y accrochent.

C: Oui, exactement

M: Vous avez créé un tel nom pour vous-même – Conchita Wurst – et vous avez déjà fait une carrière impressionnante et maintenant vous partez en tournée. Fin octobre, vous êtes sur la route et aussi beaucoup en Allemagne et le programme de la tournée s’appelle « Jusqu’ici ça va », un titre modeste pour votre carrière. Lorsque vous regardez en arrière, quel est votre sentiment lorsque vous regardez et voyez les scènes de 2014?

C: Oui, c’est toujours bouleversant et surréaliste quand je le regarde. Oui, la tournée s’appelle « Jusqu’ici ça va » et je me sens un peu comme Cher … J’ai l’impression que c’est ma première tournée d’adieu.

M: Restez-vous avec nous?

C: Non, non, ça a l’air plus dramatique que ça ne l’est, mais je résume un peu ces dernières années et aussi la musique qui m’a accompagné. Ce sont des chansons de mon album, de nouvelles chansons de mon album orchestral à venir, que je vais jouer avec mon groupe et beaucoup d’histoires qui me sont arrivées. En ce moment, je suis souvent assise avec mes amis et nous reconstituons ce qui s’est passé et c’est toujours très drôle quand vous entendez: « Ce n’était pas comme ça! » Et je dis: « Bien sûr! »
Donc, c’est un peu un retour sur ces dernières années et laisser les gens partager ce que cela m’a fait et de quoi ça a l’air musicalement.
M: Jetons un coup d’œil sur l’avenir, mais d’abord une partie de la tournée. Vous avez déjà donné un concert à Linz en décembre, « Waters Run Deep » que vous avez chanté là-bas et nous allons regarder.

M: Vous venez de me dire que la tournée rappelle tellement les années passées et vous avez changé le nom – simplement Conchita – quel est le nouveau personnage de l’artiste Conchita, pour ainsi dire? Quels changements pour vous? Comment vous redéfinissez-vous en tant qu’artiste peut-être?

C: C’est une autre grande question en ce moment pour être honnête. Pour le moment, je travaille également sur mon deuxième album personnel, qui ira également dans une autre direction musicale, que beaucoup de gens n’associeront probablement pas avec moi. Parce que vous voulez aussi vous développer et vous développer artistiquement. Je n’ai donc pas encore de réponse à cette question. Je ne sais pas à quoi je ressemblerai dans six mois. Pour moi, c’est toujours une … on verra.

M: Une surprise?

C: Oui, exactement Mais je remarque de plus en plus que cela devient de plus en plus authentique, qu’il y a des histoires de ma vie qui viennent de s’accumuler ces dernières années, avec une intensité qui n’était probablement pas là avant.

M: Y a-t-il une histoire qui sort de l’ordinaire?

C: Cela a beaucoup à voir avec ce que j’ai appris sur moi-même. Ce que j’ai appris sur les gens. Ce que j’ai vécu dans des surprises positives, ainsi que des choses négatives qui me sont arrivées et je pense que j’ai maintenant vraiment compris ce que signifie faire de la musique lorsque vous racontez vos propres histoires. Et je suis très heureux que l’année prochaine vienne.

M: Vous avez déjà dit que nous ne savions pas comment vous pourriez jouer le mois prochain, votre tenue, vos vêtements, votre coiffure … revenons sur ces dernières années, nous avons déjà vu toutes sortes de choses de votre part et là nous avons préparé un petit montage, que nous montrons maintenant.
Vous pouvez encore être vu dans le groupe de garçons au début. Ici comme vous étiez à l’Eurovision 2014, bien sûr, dans votre victoire grandiose avec les cheveux longs et le maquillage et la barbe.

C: Chris Jenner

M: Donc, vraiment tout le spectre et je pense que c’est très bien. Ici tout à coup, le choc en blond.

C: C’était très drôle.

M: Que vous en jouez beaucoup et que vous répandez également ce message, vous pouvez toujours changer d’identité et vous pouvez également choisir à quel genre vous associer. Qu’avez-vous eu comme réaction de la part du public ?

C: Je pense que j’ai été parfois un peu trop rapide pour beaucoup d’entre eux. Donc je me rends compte qu’il y a juste des gens qui pleurent après les grandes robes du soir, alors il y a des gens qui trouvent cela mieux maintenant qu’à l’époque. Eh bien, comme vous le dites, vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et c’est pourquoi j’ai simplement décidé pour moi-même que je ferai, ce qui me parle de l’âme et ce qui coule de mon cœur. Et je pense que c’est juste sympa de ne pas se restreindre, donc je n’ai pas de règles à suivre, car la seule voix que j’écoute est la mienne. Et je pense que c’est bien de ne pas se restreindre, alors je n’ai pas de règles à suivre, car la seule voix que j’écoute est la mienne.

M: Mais est-ce parfois difficile de faire face à la critique?

C: Je pense que c’était un peu plus difficile au début, parce que votre personnalité n’est pas très affirmée, parce que vous êtes si peu sûr de vous, et que cela vous offre aussi une surface d’attaque. Je crois que j’ai beaucoup appris alors et que je me sens plus en sécurité dans beaucoup de choses maintenant qu’à l’époque. Et maintenant, je laisse les opinions des autres en tant que telles, car au bout du compte ce ne sont pas mes affaires ce que les autres pensent de moi et donc je vis très bien avec, oui.

M: Très bien. Merci d’être dans MIMA aujourd’hui, Conchita.

C: Merci

Traduction: Jocelyne Peltier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s