Traduction PRINZ ESC-Blog 06.08.18

TRADUCTION FRANÇAISE : Der PRINZ ESC-Blog 06/08/18

https://prinz-esc.de/conchita-wurst-hamburg-pride-2018-int…/

Conchita à la Pride de Hamburg: Dois-je abandonner le trône maintenant?

En tant qu’ambassadeur de l’EuroPride 2019, Conchita Wurst, lauréat de l’ESC en 2014, est actuellement présent dans certaines CSD (Christopher Street Day).

Après avoir participé à la Pride d’  Hamburg le week-end dernier, il a notamment raconté au blog de Prinz ESC comment il se sentait quand Cesár Sampson avait remporté le vote du jury de l’ESC cette année et ce qui le rattachait à Céline Dion et Björk.

Prinz ESC-Blog: Conchita, vous venez d’apparaître à la Pride de  Hamburg .

Qu’est-ce qui vous relie à la ville?
Conchita: Hambourg est la seule ville où je me débrouille, encore et encore, pour ne pas avoir le temps d’explorer la ville. Soit, je dois toujours partir immédiatement ou j’ai des rendez-vous. Et j’ai d’innombrables offres de visites de la ville – réputées douteuses. Mais je vais réussir à toutes les faire.  (rires)

Ensuite ça continue …

Oui, à Stockholm, à l’EuroPride. Je suis ambassadeur EuroPride pour Vienne. L’EuroPride y  aura lieu l’année prochaine. J’attends vraiment cela avec impatience, car je suis sûr que nous pouvons convaincre de nombreuses personnes dans notre pays, avec un grand événement si spécial, quelle valeur ajoutée cette partie de la population a.

Conchita après son apparition à l’EuroPride à Stockholm le lendemain de l’entretien

Vous êtes maintenant ambassadeur de l’EuroPride, mais vous avez déjà été perçu par la communauté comme un ambassadeur de la cause LGBT lors du tour préliminaire autrichien de l’Eurovision.

Est-ce que cela devient parfois trop de ‘pride’ pour vous?
Non, je fais partie de cette communauté. Je suis convaincu qu’il est important que nous ayons des Prides, car nous devons être visibles pour beaucoup de gens – même dans les pays voisins. Par exemple, en Hongrie, où les lois sont tout simplement inacceptables. Et pour montrer que nous valons la même chose que tout le monde. Mais j’espère qu’un jour nous arriverons au jour où la sexualité, la couleur de la peau, le sexe seront complètement hors de propos.

Comment avez-vous changé en tant que personne au cours des quatre dernières années et trois mois, depuis votre victoire à Copenhague?

Heureusement, j’ai évolué. Plus précisément, j’ai cessé de présenter des excuses pour savoir bien faire certaines choses. J’ai accepté que je ne peux pas faire beaucoup de choses. J’ai toujours été peu intéressé par les opinions des autres. Mais je suis vraiment sur la bonne voie pour atteindre le summum de la liberté. C’est le cas lorsque vous êtes riche intérieurement et que vous n’avez pas besoin d’une opinion de l’extérieur pour confirmer votre identité.

Quelles sont les choses que vous faites bien?

Je sais bien divertir les gens. Je suis un bon ami. Et je travaille dur pour obtenir la meilleure version de moi-même afin de réaliser quelque chose dans la société – avec l’attention que j’ai.

Et quelles choses ne savez-vous pas si bien faire?

Je sais à peine cuisiner, probablement par désintérêt. Je ne suis pas bon au football. Et je peux être vraiment en colère et de mauvaise humeur quand j’ai faim.

En tant que bon artiste, en 2015, vous avez présenté la Greenroom à l’Eurovision à Vienne.

Comment a été le moment pour vous lorsque vous avez interviewé la Russe Polina Gagarina et que l’ambiance dans la salle était clairement anti-russe? Avez-vous été déchiré en tant que personne ou dans une situation professionnelle?
C’était complètement hors de propos pour moi d’où elle venait. Vous n’intimidez pas les artistes, vous ne le faites pas. Lorsque nous sommes sur scène et que nous donnons tout ce que nous avons, chanter est quelque chose de personnel, il est vraiment dommage de rendre quelqu’un malheureux. Elle a chanté de tout son cœur et si bien! C’est pourquoi j’étais assis là complètement sûr de moi et ai dit à tout le monde de se taire.

Revenons au vote préliminaire de 2013, alors que vous étiez juste après Trackshittaz avec « That ‘s What I Am ». Rétrospectivement, êtes-vous triste ou heureux que la victoire n’ait pas fonctionné alors?
Je n’ai aucune émotion à ce sujet. A ce moment-là, bien sûr, je souhaitais avoir gagné. Mais je suis le genre de personne qui pense: si c’est comme ça, qu’ il en soit ainsi. Je remercie beaucoup ma grand-mère pour cette éducation. Quand vous vous plaignez, elle dit toujours: « Oui, mais cela n’apporte rien ». Ainsi, tous les drames et toutes les attentions superficielles sont étouffés dans l’œuf.

La chanson « That ‘s What I Am » conviendrait également à n’importe quelle Pride.

Aujourd’hui vous ne la chantez pas. Est-ce que vous la chantez toujours?
Je la chante encore, dans une version très atténuée lors de mes concerts. Je suis très reconnaissant pour cette chanson, mais la version originale est très aguicheuse. Mon goût pour la musique a évolué un peu différemment. Et comme je ne veux pas laisser la chanson de côté, je la chante avec mon guitariste Severin Trogbacher a cappella.

De quelle autre manière votre goût musical a-t-il changé?

Cela n’a probablement pas beaucoup changé. Je me suis seulement souvenu de ce qui se passe dans mon domaine d’attention. Je pense que j’ai été élevé musicalement par Céline Dion et Björk. Ce mélange est très excitant. J’ai entendu beaucoup de musique trip-hop et électronique au fil des ans. Je n’avais tout simplement pas compris cela par le passé. Et bien sûr, je remarque aussi les soirs comme aujourd’hui quand je chante des chansons de mon premier album: oh, là ma voix était alors un peu plus haute. C’est devenu plus épuisant, mais je peux toujours le faire.

Encore une fois l’Eurovision de cette année.

Quand Cesár Sampson était en 1ère place après l’évaluation du jury, qu’en avez-vous pensé?
Eh bien, j’ai eu une soirée Eurovision chez moi ce jour-là. C’est la tradition maintenant. La police est venue deux fois, j’en suis tellement fier. Donc, une vraie fête. Alors ils sont tous assis avec moi et les points arrivent et … Je l’ai vu, il a chanté, il ne s‘est pas seulement montré à la hauteur. Il chante divinement. Je voudrais chanter aussi bien. Il était numéro 1 et bien sûr j’étais heureux. Mais en même temps, je me suis dit: vraiment, déjà? Dois-je abandonner le trône maintenant? J’ai tenu un monologue dans ma tête et j’ai pensé: d’accord, le spectacle sera de retour à Vienne l’année prochaine et je le  présenterai. C’est génial pour l’Autriche; Stockholm a été la capitale de la pop assez longtemps. Et pourtant il y avait cette question: vraiment, déjà? Au final, il a eu la troisième place et c’était vraiment génial.

On vous verrait dans n’importe quel contexte à l’Eurovision?

Donc, chanter, probablement pas. Mais je voudrais la présenter indéfiniment. J’ai vraiment apprécié la présentation de la Greenroom. Mais je veux aussi présenter l’ensemble du spectacle. Je suis désolé pour toute personne qui doit accepter la situation telle qu’elle est. Mais je vais me tenir au bord de la scène et dire: Alors, allons-y!

Mais d’abord vous partez en tournée.

Un nouvel album arrive. A quoi peuvent attendre les fans?
Cette tournée s’appelle « Jusqu’ici, tout va bien ». C’est la conclusion de mes dix dernières années dans le monde du spectacle. J’ai commencé à l’âge de 17 ans. Bien sûr, beaucoup de choses se sont passées après la victoire de l’Eurovision et je suis maintenant arrivé à une conclusion. J’ai toujours voulu être célèbre et devenir une star. Lorsque vous faites cela, vous réalisez que ce n’est pas uniquement amusant. J’ai beaucoup appris. C’est donc un ancien échantillon avant la sortie de mon deuxième album. Parce que c’est très différent de ce que beaucoup pourraient penser.

Quand l’album sort-il?
Si tout se passe bien, en janvier ou février 2019. J’ai presque tout chanté en studio.

Sera-t-il publié sous le nom de Conchita?

Je porte une perruque. (Des rires)

Et qu’en sera-t-il de Conchita dans cinq ans?

Je n’en ai aucune idée. J’aurai peut-être des cheveux encore plus courts et encore moins de maquillage. Je ne me dirai plus drag-queen. Beaucoup de mes amis, qui sont des drag-queens, demandent toujours si je mets même des faux cils. Et j’ai collé des cils aujourd’hui! Mais je n’ai plus de chaussures à talons.

Conchita part en tournée avec son groupe à l’automne.

Avec ‘So Far So Good’. Best of live 2014-2018 « le 23 octobre à 20 heures aux Docks de la gare de Hambourg. Les billets sont en VVK à partir de 42,90 euros plus les frais de service et d’expédition.
Toutes les dates du tour en un coup d’œil
22.10. Hanovre
10.23. Hambourg
24.10. Berlin
11.11. Oberhausen
11.12. Cologne
11.13. Cologne
11.18. Dresde
29.11. Stuttgart
12.2. Graz
12.3. Linz
12.4. Salzbourg
12.5. Innsbruck
12.8. Vienne avec anniversaire spécial # Conchita30
10.12. Mannheim
11.12. Francfort
12.12. Kempten

Traduction: Jocelyne Peltier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s