Traduction: Questionnaire de style avec Concgita (Frankfurter Allegmeine Zeitung)

TRADUCTION FRANÇAISE  de l’article dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung
http://www.faz.net/aktuell/stil/leib-seele/conchita-im-stil-fragebogen-in-lukas-war-ich-unsterblich-verliebt-15578427.html
QUESTIONNAIRE DE STYLE AVEC CONCHITA

« J’étais éperdument amoureux de Lukas »
Quand Conchita a gagné l’Eurovision il y a quatre ans, elle a fait sensation. Dans le questionnaire de style, elle révèle quelle a été sa plus grande erreur dans un spectacle, quel a toujours été son nom préféré et de quoi elle a honte.
Elle a essayé pendant un certain temps de se débarrasser de son nom de famille. Mais Conchita n’y a vraiment réussi. Ainsi, le personnage artistique créé par Thomas Neuwirth reste fidèle au nom de Wurst. Quand l’Autrichien a remporté le concours de l’Eurovision de la Chanson à Copenhague en tant que femme avec une barbe il y a quatre ans avec « Rise Like A Phoenix », ça a fait sensation. En finale samedi, le chanteur de vingt-neuf ans ne peut pas être à Lisbonne. Conchita travaille sur son nouveau CD: avec l’orchestre symphonique de Vienne, il enregistre « From Vienna With Love ». Un concert est prévu pour le 20 octobre.
Que mangez-vous pour le petit-déjeuner?
Beaucoup trop de café avec du lait.
Où achetez-vous vos vêtements?
Partout. J’aime découvrir les designers locaux à l’étranger. Et j’aime acheter d’occasion, de préférence chez Humana.
Est-ce que cela vous rend de bonne humeur quand vous faites du shopping?
Oh oui! Je ne sais pas pourquoi, et j’ai un peu honte, mais le shopping me rend heureux.
Quel est le vêtement le plus ancien dans votre garde-robe?
Ce doit être un manteau de fourrure de ma grand-mère. Et maintenant s’il vous plaît pas de leçons de morale: les lapins sont morts depuis au moins 200 ans! J’ai la fourrure dans une boîte pour des raisons sentimentales. Ma grand-mère me l’a donnée quand j’avais 15 ans, parce qu’elle savait: cet enfant est fabuleux et il a besoin de quelque chose de fabuleux.
Quel a été votre plus grande erreur de mode?
La décision la plus irréfléchie a été probablement de porter une robe en latex à manches longues en été à Cologne par 40 degrés. Je suis réellement monté sur scène dans ma propre flaque. C’était dégoutant et embarrassant en même temps.
Portez-vous des pantalons de jogging à la maison?
Oui.
Avez-vous des modèles de style?
Victoria Beckham.
Avez-vous déjà fabriqué vous-même des vêtements ou des meubles?
D’innombrables. J’ai terminé un apprentissage en tant que couturièr pour femmes et hommes à l’école de mode de Graz. La robe du concours Eurovision de la chanson, cependant, je ne l’ai pas faite moi-même, comme beaucoup le croient, j’y ai juste collaboré, comme une diva agaçante: ici plus long, là plus court, et s’il vous plaît plus de pierres!
Possédez-vous un service complet?
Oui, de la céramique Gmundner.
Avec quelle nourriture cuisinée à la maison pourriez-vous impressionner vos amis?
Du fait que je cuisine à peine, ils sont assez faciles à impressionner. Avec des œufs brouillés, par exemple, je suis déjà une star.
Quels journaux et magazines lisez-vous?
Vogue, Vogue Living, Papier, Tush. J’adore les magazines avec des galeries de photos de grands photographes. Les journaux ne m’intéressent pas du tout.
Quels sites web et blogs lisez-vous?
You Tube est la plus grande bibliothèque d’inspiration pour moi. Je ne lis pas les blogs.
Quand avez-vous écrit une lettre à la main pour la dernière fois?
En 2014, après ma victoire à l’Eurovision. J’ai envoyé à Shirley Bassey une lettre manuscrite à Monaco, scellée, et je lui ai demandé si elle aimerait chanter un duo avec moi. Elle m’a envoyé un refus très poli – par courriel.
Quel livre vous a le plus impressionné?
Je ne peux pas choisir un seul livre. Mais j’ai toujours aimé les livres qui vous motivent à célébrer vos propres forces. Cela a commencé avec les livres pour enfants de Walt Disney, par exemple, dans lesquels les héros émergent des derniers rangs  et ont ensuite une belle vie.
Vos prénoms préférés?
J’ai toujours voulu m’appeler Lukas. Je n’en ai jamais parlé à personne: mes parents ont une auberge, et chaque année, quand nous étions petits, nous avions des habitués des Pays-Bas chez nous. La famille avait un fils, Lukas, un peu plus âgé que moi. Et j’en étais follement amoureux.
Ton film préféré?
« Find Neverland », la préquelle de Peter Pan. C’est tellement triste et beau. Et « Moulin Rouge ». Je l’ai vu et j’ai su: je serai comme ça, quand je serai grand.
Vous sentez-vous plus libre avec ou sans voiture?
Je n’ai pas de voiture.
Portez-vous une montre?
Non. Bien que j’aie habituellement mon téléphone portable avec moi, ce qui relativise l’usage d’une montre, mais j’aime aussi, souvent, ne pas savoir quelle heure il est.
Portez-vous des bijoux?
Sur scène je suis comme un sapin de Noël. En privé, je ne porte que mes piercings. Par exemple, je ne sors jamais mon anneau de nez.
Avez-vous un parfum préféré?
J’aime tout de Tom Ford, j’aime Issey Miyake, Diptyque, Santal 33 de Le Labo. J’ai un énorme choix à la maison et je les mélange sur l’étagère. Je ne veux pas sentir comme tout le monde.
Quel est ton plus grand talent?
Avoir des idées.
Quelle est ta plus grande faiblesse?
Je suis incroyablement impatient, jusqu’à pouvoir devenir vraiment agressif.
Qu’est-ce qui vous plaît?
Si quelqu’un est authentique. Même si quelqu’un est un trou du cul, au moins vous savez où vous en êtes.
Quel est votre meilleur sujet de conversation?
Ma meilleure introduction dans une conversation pertinente sont les vêtements. Ma propre tenue  ou celle des autres. De là, je fais mon chemin jusqu’à des questions comme: Et pourquoi n’allez-vous pas si bien que ça  en ce moment?

 

Etes-vous superstitieux?
Je ne peux pas répondre à cette question par un «non» clair. Il y a des moments où je pense que nous ferions mieux de jouer la sécurité et de ne pas défier quoi que ce soit.

Où avez-vous passé vos meilleures vacances?
Sur Mykonos avec des amis.

Où allez-vous passer vos prochaines vacances?
Sur Mykonos avec des amis.

Que buvez-vous pour le dîner?
Si je sors, j’aime le vin. À la maison, je ne bois pas d’alcool à moins de commander une pizza. Avec la pizza il faut forcément de la bière.

Traduction: Jocelyne Peltier

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s