Traduction: interview de Conchita pour « Echo of Moscow », St Petersbourg

TRADUCTION FRANÇAISE de l’interview de Conchita pour «Echo of Moscow» à Saint-Pétersbourg, Russie

https://youtu.be/YdVY7ffsI5Q

Irina: Bonjour. Voici l’interview du chanteur et modèle Conchita Wurst. Ici – Irina Ananina au studio et mon collègue …

Ivan: … Je m’appelle Ivan Steinert

Irina: Anastasia Dumina nous aide avec la traduction. Alors, Bonjour Conchita!

Conchita: Merci de m’avoir invité! Je vous remercie.

Irina: Notre émission d’aujourd’hui sera en mode ‘débriefing’, donc la première question est traditionnellement: « Quel genre d’acte dans ta vie regrettez-vous le plus? »

Conchita: Oh, je ne regrette rien! Je pense que chaque erreur est importante, vous pouvez apprendre quelque chose de nouveau. Je vis ma vie au maximum.

Irina: Laquelle de vos erreurs a eu une conséquence fatidique?

Conchita: Oh, c’est une grande question! Dieu, je ne sais pas. Je pense qu’il n’y a pas eu de grosse erreur dans ma vie. Ce n’est pas la même chose quand vous êtes paresseux à l’école et que vous obtenez de mauvaises notes et que cela affecte votre avenir. C’est juste quelques leçons de vie que j’ai apprises.

Ivan: Conchita, nous aimerions parler de votre vie. J’ai lu que tu as créé ton alter ego durant ton enfance. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la façon dont cela s’est passé?

Conchita: Eh bien, j’ai toujours adoré me déguiser, donc, par exemple, je voulais aller au jardin d’enfants dans une jupe de ma mère et je me sentais très à l’aise. J’ai toujours essayé de vivre chaque aspect de mon caractère.

Ivan: Vous viviez dans un petit village autrichien et y avait-il un problème associé, peut-être à l’école ou à la maternelle? Peut-être que vos camarades de classe ont mal compris vos passe-temps?

Conchita: Oui, il y avait parfois des problèmes. En fait, quand j’étais petit, il n’y avait aucun problème, parce que les enfants comprenaient. Ils perçoivent tout comme c’est. Mais bien sûr, alors vous grandissez, devenez un adolescent et puis ça commence. Je pense, en général, que la vie des adolescents est très difficile. Pour moi, le principal problème était de comprendre que je suis gay. Au début j’étais sûr, que je suis une erreur et que c’est juste une phase, et il m’a fallu du temps pour comprendre que je ne suis pas une erreur, il y a une erreur dans la société.

Irina: Parlons de votre enfance: comment vos parents ont-ils réagi à votre style de vie, à votre façon de penser, et à quel moment de votre vie avez-vous décidé de leur parler de la décision que vous avez prise?

Conchita: Eh bien, tout d’abord, je pense que c’est très important: ne dites pas que c’est une décision de devenir gay. Personne ne décide. Les gens sont nés comme ils sont et ils restent comme ils sont. Mes parents me soutiennent toujours dans tout. Bien sûr, ma mère avait des craintes. Elle avait peur, que les enfants à l’école maternelle me blessent, et alors je serais très boulversé. Mais elle pensait juste comme ça. J’ai traité des problèmes par moi-même, je suis quelqu’un de très fort, alors si quelqu’un me faisait des commentaires, j’ai dit: «Je m’en fous».

Irina: Conchita, dans votre vie privée, vous vous appelez Tom, et Conchita, pour autant que nous comprenions, n’est qu’un personnage de scène. Dites-nous s’il vous plaît, comment se passe cette transformation de Tom à Conchita? Que se passe-t-il dans notre esprit, à quoi pensez-vous? Et combien de temps dure cette transformation?

Conchita: C’est très intéressant, parce que tout le monde pense que c’est un processus très mystérieux, mais en fait je me maquille en pensant à mes projets pour la journée. En fait, c’est juste Tom avec une perruque.

Irina: Mais votre site officiel dit qu’il y a une frontière stricte entre Tom et Conchita. Ce sont deux personnes indépendantes avec leurs propres destins, mais elles travaillent en équipe. Conchita peut dire des choses que Tom ne dira jamais. Alors, où passe cette frontière?

Conchita: La chose est, je suppose, nous le disons comme ça pour le rendre plus clair aux gens. Mais tout change. Au début, c’était très important pour moi que les gens m’adressent des pronoms féminins. Mais dans le processus d’évolution interne, il y a eu une fusion de ces deux personnalités. Avec ce personnage, j’ai aussi essayé de protéger ma vie privée, mais au fil du temps j’ai réalisé que ce n’est plus aussi important pour moi, et probablement que vous avez raison, nous devons mettre à jour le site web.

Ivan: J’ai une question, il y a un malentendu pour moi: dans quelles toilettes allez-vous? Hommes ou femmes?

Conchita: Où la file d’attente est plus courte.

Ivan: Je voulais vous demander : alors c’est votre première fois en Russie, et je vois qu’il y a beaucoup de gardes du corps. Est-ce une condition importante, ou peut-être que vous avez peur d’être agressé?

Conchita: Vous savez, chaque fois que je me demande: Suis-je Madonna pour être protégée ainsi? Mais, bien sûr, je comprends que la situation en Russie pour la communauté LGBT n’est pas la même qu’en Autriche, et je suis très heureux que les gens, qui m’invitent, prennent aussi soin de moi plus que je ne le fais moi-même. Mais c’est mon deuxième jour ici, et j’aime tellement ça, c’est une très belle ville, des gens si adorables, je me sens très à l’aise et je ne pense pas avoir besoin de gardes du corps. Je pense qu’ils s’ennuient, parce qu’ils n’ont rien à faire. Mais d’un autre côté, ça me rappelle que je suis une star, et j’en suis très content.

Irina: Oui, mais vous avez totalement raison. Ici, en Russie, la situation des droits LGBT est plus tendue qu’en Europe. Dans notre pays, Conchita, ce personnage de scène est déjà passé de la culture à la politique. Et certains politiciens utilisent l’image de Conchita comme anti-icône, qui est exposée dans la lutte contre la communauté LGBT. Vous ne vous sentez pas coupable de ça?

Conchita: Non, bien sûr que non. Ce n’est pas ma responsabilité, mais d’un autre côté je vous remercie de votre attention, en fait si je veux vivre dans une société, où les gens se respectent, et si quelqu’un utilise mon visage pour répandre des valeurs opposées, alors je trouve ça drôle. Mais en fait, je suis très content que je sois populaire ici, que certaines personnes utilisent mon visage pour atteindre quelque chose, parce que je me souviens de moi quand j’étais plus jeune et quand je voyais des drag-queens à la télé ou dans des journaux, et même si l’image est présentée négativement, peu m’importait personnellement, j’étais simplement fasciné par leur beauté, leur façon de s’exprimer et si, par exemple, en Russie mon visage est vu par les gens et qu’ils entendent un contexte négatif, peut-être qu’ils ne se soucient pas non plus du contexte, parce qu’ils regardent et pensent: « Wow, je peux faire ce que je veux, je veux vivre comme je veux! »
Ivan: J’ai aussi lu que l’image de Conchita a été créée pour protéger la communauté LGBT, pour protéger les idées sur la tolérance. Est-ce que ce personnage travaille dans cette direction et comment exactement?

Conchita: Vous savez, la chose la plus importante pour moi au début était simplement d’apprécier ce que je faisais. En fait, j’organisais un spectacle burlesque chaque semaine, et j’ai vraiment aimé ça, je le faisais pour moi-même, et un jour on nous a montré à la télé. Je me suis regardé autrement et j’ai réalisé: « D’accord, ce personnage a une plus grande signification! » Et oui, je suis membre de la communauté LGBT, je soutiens cette communauté, je veux que les personnes LGBT et en général tous les peuples du monde vivent en paix sans distinction de race, de religion, d’orientation sexuelle, d’où qu’ ils viennent et à quoi ils ressemblent. Je pense que nous devons être plus respectueux les uns envers les autres. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez, si vous ne faites pas de mal à d’autres personnes. Si vous voulez porter des faux-cils et une perruque, alors faites-le. Et la deuxième partie de la question: Est-ce que Conchita aide au développement de la liberté et de l’égalité LGBT: vous savez, je ne me dis pas que je suis une icône gay et un modèle, mais maintenant, dans les médias sociaux, il est facile de se connecter avec une personne que vous admirez. Je reçois beaucoup de lettres et de messages des gens, et ils m’écrivent souvent, merci pour ce que je suis, ils écrivent qu’ils ont trouvé la liberté, qu’ils ont, par exemple, suivi leur désir de chanter. Et il y avait un message d’une dame, elle a dit, qu’elle a travaillé à la banque pendant des années, et je me souviens, à l’époque je pensais: « Oh mon dieu, ne dites pas que vous quittez votre travail! » Et oui, elle a dit qu’elle rêvait d’ouvrir un magasin de fleurs, et elle l’a fait, maintenant elle en est très heureuse et elle m’a remercié de lui avoir donné une inspiration. Et je pense que c’est génial, quand ton personnage inspire d’autres personnes.

Irina: Dites-nous, comment la vie de Conchita a changé la vie de Tom? Cette histoire va-t-elle durer éternellement? Ou peut-être nous pouvons nous attendre à une apparition de Monica, Maria ou d’autres personnages?

Conchita: Conchita a changé ma vie privée, bien sûr. Maintenant j’ai l’opportunité de voyager, mon personnage se produit partout dans le monde, c’est un rêve devenu réalité! Il y a aussi des changements dans ma vie privée, par exemple, comment je communique avec ma famille et mes amis, parce que quand quelqu’un devient populaire, il n’y a pas beaucoup de temps pour les rencontrer. La célébrité est un défi très difficile pour la famille et les amis. Et les nouveaux personnages? Je ne sais pas, il ne faut jamais dire jamais, j’aime vraiment me déguiser, quand c’est Halloween, par exemple. Mais je ne veux pas me raser la barbe, parce que je ne veux pas ressembler à un garçon de 12 ans. Donc, probablement s’il y a un nouveau personnage, la barbe restera.
Irina: Aimeriez-vous devenir blonde?

Conchita: Oui! Mais le problème est que si vous vous teignez votre barbe une fois dans une couleur plus claire, alors vous devrez le faire tous les jours, et je ne suis pas sûr, d’être prêt à ça. Mais je vais y réfléchir.

Ivan: Conchita, je ne sais rien à ce sujet donc je voudrais demander: Avez-vous un petit ami?

Conchita: Oh, merci de votre attention! (rires) Non, je n’en ai pas.

Irina: Le problème est-il dans votre vie publique? Voulez-vous avoir une famille et des enfants?

Conchita: Ecoutez, je ne sais pas si le problème est dans la vie publique. Bien sûr, être connu ne vous aide pas à trouver l’amour de votre vie. Mais en fait, je ne pense pas que ce soit un problème pour moi. Il est vraiment difficile de trouver quelqu’un en qui vous avez confiance, avec qui vous voulez partager votre vie. Je pense que c’est dur pour chaque personne. Pour l’instant ça me convient bien d’être célibataire. Et je ne suis pas prêt pour les enfants. Je pense que vous devez être très concentré et patient si vous voulez devenir parent. Je suis content si je n’oublie pas de me brosser les dents, mais m’assurer que quelqu’un d’autre le fasse … Je ne suis pas sûr, que je sois prêt pour ça. C’est une grande responsabilité, alors pour l’instant la réponse est « non »

Ivan: Nous aimerions consacrer une partie de notre programme à un sujet très pertinent, il est devenu pertinent récemment. C’est sur le harcèlement sexuel. Donc, la première question: avez-vous déjà été victime de harcèlement sexuel?

Conchita: Non, je n’ai jamais vécu ça. Mais certains de mes amis ont traversé cela et je pense que c’est horrible, et le plus triste est qu’ils en ont honte. Que c’est leur faute, ils ont fait quelque chose de mal, et je me demande: « Pourquoi pensent-ils comme ça? » Je parle beaucoup de l’égalité, de l’égalité entre l’homme et la femme, et quand je travaille dans le show business avec une femme, qui a beaucoup de talent, et nous faisons les mêmes choses, nous nous habillons pareil, nous disons presque les mêmes choses et puis la presse me loue, et cette femme est insultée par eux: « Comment peut-elle porter cela? » Comment peut-elle dire cela?  » Nous avons donc beaucoup à faire pour nous en débarrasser, car c’est aussi une forme de violence.
Ivan: J’ai une question qui vient de ‘naître’ dans mon esprit: « Pourquoi Conchita, pourquoi avez-vous choisi ce nom? »

Conchita: Comme je l’ai dit au début, tout a commencé avec le spectacle burlesque, lorsqu’on m’a demandé si je voulais animer le spectacle chaque semaine, et j’ai dû choisir un personnage pour la scène. Et je n’avais pas vraiment envie de me raser, alors j’ai décidé que ce serait une femme barbue. Et le nom … Eh bien, j’ai beaucoup d’amis de Cuba, et ils ont un bar à Vienne et nous étions assis avec eux le soir dans le bar, à boire des Cuba Libre, beaucoup de Cuba Libre, et j’ai demandé: « Comment appelez-vous une latina sexy, avec qui tout le monde veut sortir? » Ils ont dit: « Conchita! » Puis j’ai dû choisir un nom de famille glamour, j’ai donc décidé de choisir « Wurst ». En allemand, « Wurst » peut signifier « saucisse » et en argot signifie « les parties intimes d’un homme », mais j’ai entendu dire que dans certaines régions hispaniques, « Conchita » signifie « parties intimes des femmes ». Ça a été : »Oh, zut » !!!

Irina: Conchita porte-t-elle des sous-vêtements féminins? Vous sentez-vous à l’aise de les porter?

Conchita: Eh bien, j’avais l’habitude de porter un soutien-gorge avant pour créer l’image d’une beau buste, aussi je portais des robes très serrées, et il était douloureux de cacher certaines parties du corps, mais au fil du temps j’ai cessé de le faire. Je préfère des vêtements très confortables.

Ivan: Si je comprends bien, revenir à la vie d’un homme ordinaire n’est pas un problème pour vous, c’est juste une apparence extérieure. Peut-il arriver que dans le futur vous vous ennuyiez et que vous commenciez à vivre comme un homme ordinaire?

Conchita: Bien sûr, c’est possible. Pour moi, il n’est pas nécessaire d’être Conchita pour réaliser quelque chose. J’aime vraiment ce personnage. Je travaille sur mon deuxième album, je veux partir en tournée avec lui en tant que Conchita. Mais à un moment donné, je m’ennuierai et j’arrêterai de le faire. J’ai beaucoup de plans et d’idées, et je veux les faire vivre.
Irina: Pouvez-vous nous parler de vos projets?

Conchita: Oh, il y en a tellement! Je voudrais concevoir des vêtements ou des meubles. Je voudrais tourner un film, écrire un script, faire des décors pour le film. Il y a tellement de choses que je veux essayer! Je voudrais jouer dans un film, mais je pense que je ne suis pas bon.

Irina: Sans Conchita Wurst, quelle a été la réussite la plus importante dans la vie de Tom?

Conchita: Eh bien, ma mère dirait quand j’ai fini l’école. Parce que quand j’avais dix-sept ans, je suis allé à l’école de stylisme, puis j’ai commencé à participer à des spectacles de jeunes talents, j’avais une petite carrière et j’ai quitté l’école. Ma mère s’en inquiétait beaucoup. Mais je suis retourné et j’ai fini l’école.

Ivan: Pendant l’interview, j’ai remarqué que vous touchiez constamment vos cheveux. Aimez-vous tellement vos cheveux?

Conchita: J’aime les cheveux longs! C’est une perruque, mes cheveux sont plus courts, donc à chaque fois, quand je mets une perruque, je me sens si bien.

Irina: Poursuivons la conversation sur l’apparence: Aimez-vous porter des bijoux? Et quel genre de vêtements préférez-vous porter dans la vie privée?

Conchita: En fait, je n’aime pas vraiment porter de bijoux, mais parfois j’aime porter de gros anneaux massifs. Et d’habitude je porte des pantalons de jogging, dans le meilleur des cas avec des sous-vêtements.

Ivan: Nous avons parlé de votre vie personnelle et évité le thème de l’Eurovision, mais je veux vraiment vous poser des questions à ce sujet, car maintenant, en Russie, l’Eurovision n’est pas considérée comme un concours de chansons, mais comme un concours politique. Le gagnant est une personne du bon pays ou avec la bonne déclaration. Considérez-vous votre victoire à l’Eurovision comme votre réussite, ou est-ce une victoire pour montrer que c’est un concours tolérant?

Conchita: Je pense que l’Eurovision n’a pas besoin de prouver que c’est un concours tolérant, tout peut arriver sur cette scène! Et quant à ma victoire, je pense qu’il y avait beaucoup de raisons, pour lesquelles les gens ont voté pour moi. Quelqu’un a voté parce qu’il aimait mon apparence, quelqu’un a aimé ma voix, quelqu’un a aimé ma déclaration. J’ai gagné à cause de plusieurs aspects.
Irina Qui est votre principal modèle et pourquoi?

Conchita: Ma grand-mère. Bien sûr, j’ai appris beaucoup de choses de mes parents, mais j’ai surtout appris d’elle. C’est une personne incroyable. C’est une femme très forte, elle n’a peur de rien, elle est toujours honnête, elle exprime son opinion avec assurance, même si personne n’est pas d’accord avec elle. Elle accepte les gens comme ils sont. Si quelque chose n’est pas fait correctement, elle ne restera jamais silencieuse. Dans mon enfance, je savais déjà à quel point elle est brillante.

Irina: Quelle a été la leçon principale dans la vie que vous avez apprise de votre grand-mère?

Conchita: N’ayez jamais peur de rester fidèle à vos croyances. N’ayez jamais peur de dire ce que vous pensez. Si vous pouvez expliquer pourquoi vous voyez les choses comme ça, n’ayez jamais peur de votre opinion. Mais il est également important de respecter les opinions des autres. Et vous devez rester fidèle à vous-même.

Ivan: Nous nous préparons depuis longtemps à cette interview, et nous avons trouvé beaucoup d’informations sur vous sur Internet. Nous aimerions vous poser la dernière question: Y a-t-il des choses que l’internet ne sait pas sur vous?

Conchita: Ils savent tout! (Des rires). En fait, je suis très ouvert sur moi-même, je n’ai pas de gros secrets, je vis comme tout le monde. Bien sûr, il y a des faits stupides, qui ne sont certainement pas des secrets, par exemple, je peux commencer à regarder un épisode sur Netflix, puis un autre, puis toute la saison, et ensuite je viens aux répétitions très fatigué. Personne ne le sait, mais ce n’est pas un secret.

Irina: Dans notre studio, c’était le chanteur et modèle Conchita Wurst. Je vous remercie!

Conchita: Merci beaucoup de m’avoir invité!

Traduction: Jocelyne Peltier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s