Traduction de l’article du Tagesspielgel Berlin

TRADUCTION FRANÇAISE de l’article du « Der Tagesspiegel » Berlin  04/11/17

 

http://www.tagesspiegel.de/berlin/queerspiegel/conchita-ueber-oesterreichs-rechtsruck-wir-werden-nicht-leise-sein/20539498.html

 

Nous ne resterons pas passifs  »
Le chanteur Conchita parle du virage à droite en Autriche, de nouvelles chansons et de son concert berlinois avec le programme « From Vienna with Love ». DE NADINE LANGE

Conchita, vous jouez au Philharmonie de Berlin. Avez-vous déjà assisté à un concert là-bas?
Malheureusement non. Mais je suis fan de musique classique. Mon respect pour elle est énorme, c’est le berceau de la musique, surtout en ce qui concerne les voix. J’admire la technique des chanteurs de formation classique qui peuvent remplir toute une pièce sans microphone. Si je suis moi-même autorisé à chanter avec un orchestre, je dis d’abord pendant les répétitions: je suis désolé, je suis juste un chanteur de pop, mais je vais essayer d’arriver à votre niveau.

D’habitude vous chantez avec un groupe. Quelles sont les différences ?                               Tout est moins policé, moins retenu avec le groupe. On peut aussi improviser. Le jour du concert est plus décontracté, om plaisante pendant la répétition. Quand c’est avec un orchestre tout est plus délicat et élégant. Dès que je me lève, je me sens comme l’Impératrice et commence la journée avec une certaine élégance » (rires)

 

Lors de votre dernier concert à Berlin, vous avez raconté beaucoup d’anecdotes entre les chansons et vous êtes même allé dans le public pour répondre aux questions. Y-a-t-il cela avec l’Orchestre philharmonique?
Oui, ça fait partie de mes concerts. J’aime ça. Bien que je déteste moi-même, quand je suis assis dans le public et que quelqu’un descend de la scène. Peut-être que c’est pour ça que j’aime ça. D’autre part, j’aime parler de moi.

Vous avez probablement encore des reprises dans le programme.
Bien sûr. Je n’ai pas beaucoup de chansons à moi. Un seul album. Ce qui a en fait peu de choses à faire avec moi. Il a été enregistré entre des rendez-vous. Les chansons ne sont pas à moi sauf pour « Rise Like A Phoenix », pas même émotionnellement. Je ne veux pas dénigrer l’album, mais d’un point de vue plus distant, c’était surtout le résultat des attentes des autres. Bien sûr, certaines chansons auraient été de vrais succès si je ne les avais pas chantées. « Firestorm » aurait cassé la baraque si Kylie Minogue l’avait chanté.

Vous travaillez actuellement sur un nouvel album qui sortira cet été. Que faites-vous différemment cette fois-ci?
Cette fois seulement deux personnes sont impliquées dans le processus de création. Personne d’autre n’entendra l’album avant que ce soit fait. Je ne sais pas dire non, mais je l’ai appris et j’écoute à nouveau mon intuition. Quand j’ai dit à l’époque que je voulais être une femme barbue, tout le monde pensait que c’était un non-sens. Mais j’avais raison. Et c’est pourquoi il est important que les grandes décisions viennent de moi. Même s’il n’y a pas un seul succès sur le nouvel album, ce seront des chansons que je pourrai ressentir et qui peuvent me faire pleurer.

Vous avez déjà dit que vous vous ennuyez rapidement. Maintenant que vous jouez le personnage de fiction Conchita depuis longtemps, vous avez entre-temps perdu le nom de famille Wurst. Mais comment gérez-vous que vous ne pas vous ennuyer ?
Dans ce personnage, j’ai trouvé des moyens de garder mon enthousiasme. Cela m’amuse combien de personnes s’inquiètent que je ne  portes de talons hauts ou de grandes robes. J’ai déjà dit que Conchita finirait par se terminer, parce que je veux aussi évoluer dans d’autres directions. L’excitation était énorme, et je n’ai pas mentionné de date. Bien sûr, je vais faire un album et je veux partir en tournée avec.

Votre programme s’appelle « From Vienna With Love ». Si l’on pense à l’Autriche en ce moment, l’amour est si loin. Votre pays aura probablement une coalition gouvernementale du conservateur ÖVP et du populiste de droite FPÖ. Comment pensez-vous cette perspective?
C’est si difficile de gémir. Nous vivons dans une démocratie, j’espère que nous avons tous voté et ce n’est que le résultat. Bien sûr, je peux me fâcher et me jeter sur le sol en pleurant. Ce que nous devons également apprendre ces jours-ci, c’est que conservateur n’est pas synonyme de nazi.

 

Cependant, un homme avec des vues très radicales sera assis à la table du cabinet avec le leader du FPÖ, HC Strache. Un qui  a également objecté à ce que vous représentiez l’Autriche à l’Eurovision.
Oui, cela va au-delà du terme conservateur.

Ne vous sentez-vous pas un peu incertain en tant que membre de la communauté gay?
Oui, mais pas inquiet. Ce n’est pas un sentiment agréable et qui cause aussi du stress, car on se demande ce qu’ils peuvent faire. Si cela va dans une direction très mauvaise direction, alors je n’ai aucune inhibition à descendre dans la rue et être « un emmerdeur ». Si nécessaire, je m’engagerai fortement pour la communauté. Nous ne resterons pas silencieux. Heureusement, il y a assez de gens qui pensent comme moi.

Sebastian Kurz, l’ancien ministre des Affaires étrangères et probablement chancelier à venir, n’est pas très favorable aux homos, il est contre le mariage pour tous.
C’est marrant de lire ses tweets d’il y a quelques années. À l’époque, il a écrit que les résultats des élections montraient qu’une politique basée sur l’exclusion, la discrimination et la haine ne pouvait pas fonctionner. Tiens donc, quelqu’un a probablement eu une bonne rémunération …

Vous appartenez tous les deux à une génération, mais représentez deux côtés très différents de l’Autriche.
En fait, nous avons aussi eu le même travail.

Que voulez-vous dire?
Eh bien, si je n’étais pas ministre des Affaires étrangères, je ne sais pas. Après tout, j’ai représenté ce pays comme il l’a fait et le fais toujours. Bien sûr, je suis privilégié en tant qu’artiste et peux en dire plus qu’un politicien.

Que souhaiteriez-vous comme collègue de votre futur gouvernement?
Une formation aux médias En partie, la campagne électorale était comme une très mauvaise télévision de divertissement. Les arguments médiocres, les acteurs peu charismatiques. Il y a tellement de contradictions et de doubles standards qu’il est difficile de prendre ces gens au sérieux.

Mais beaucoup le font.
Je sais! Et je me demande pourquoi ils ne veulent pas regarder en arrière vers l’histoire. Alors, ils comprendraient que certaines choses vont mal. Ma grand-mère est différente. Elle m’a appelé après les élections et m’a demandé, « Thomas, sais-tu ce que le « noir et bleu » va faire? » Et que j’ai dit ‘non’: « Ça va coûter ». Elle a raison: nous avons déjà eu un gouvernement noir et bleu et nous  payons encore leurs conneries aujourd’hui.

Il y a aussi des homosexuels et des lesbiennes dans toute l’Europe, qui sont ouverts aux arguments de la droite, par exemple, si on leur suggère qu’ils sont protégés contre les immigrés soi-disant homophobes.
Faire campagne sur le dos des minorités est de mauvais goût et sans fondement. Mais les gens de la communauté LGBTQI qui votent pour ces partis ont un vraiment un grain. Ils n’ont rien compris. Bien sûr, l’orientation sexuelle ne façonne pas le caractère. Mais ceux qui sont intéressés à vivre une vie paisible et égale devraient écouter plus attentivement, lire entre les lignes et commencer à penser par eux-mêmes.

Avez-vous déjà envisagé un contenu politique pour vos paroles?
Si les choses vont dans une direction qui me donne l’impression que je dois crier, cela arrivera. Mais à la fin, je suis très égocentrique et chante les chansons parce que je veux les sentir sur scène. Actuellement, je suis très concentré sur moi-même. Pardonnez-moi.

Traduction: Jocelyne Peltier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s