Traduction de l’article de SHARK MAGAZIN (Munich)

TRADUCTION FRANÇAISE de l’interview de Conchita pour SARK MAGAZIN Munich 03.10.17

http://sharkmagazin.de/conchita-wurst-live-im-circus-krone-muenchen/

Pendant le programme de 90 minutes avec son groupe, Conchita combine des arrangements jamais entendus de ses propres chansons avec des reprises de ses grandes idoles et de ses chansons préférées. Entre-temps, elle raconte des histoires personnelles et des anecdotes sue sa carrière. Les places pour ses concerts sont en général toutes vendues en quelques semaines.

En tant que dive barbue, Conchita a gagné la 59ème édition du Concours de l’Eurovision de la Chanson à Copenhague en 2014 et est devenue célèbre du jour au lendemain dans la communauté gay, lesbienne, bisexuelle et transgenre avec les mots « We are unstoppable » (Rien ne peut nous arrêter). Depuis lors, un premier album, de nombreuses récompenses, des apparitions et des shows télévisés dans plus de vingt pays sur les quatre continents ont suivi, la première tournée solo avec un groupe en 2016 et un concert à guichets fermés à l’Opéra de Sydney.

Et Conchita dit ceci sue elle-même : « Deux cœurs battent dans ma poitrine. C’est une équipe bien rodée qui ne travaille qu’en duo. Et cela, bien qu’ils ne soient jamais face à face et ratent toujours ce moment dans le miroir : Tom Neuwirth et Conchita Wurst. La personne privée et le personnage artistique se respectent et s’apprécient mutuellement. Ce sont deux personnalités indépendantes avec leur propre vie, qui ensemble constituent un signal fort de tolérance et de discrimination. Conchita doit son existence au fait qu’à un moment de sa vie Tom se débattait contre la discrimination. Donc, il a créé une femme avec une barbe. Comme une déclaration puissante. Comme un catalyseur pour des discussions sur les termes de différence ou de normal. Comme un moyen par lequel il veut propager son message discrètement mais incontestablement à travers le monde. L’apparence, le sexe et l’origine sont complètement WURST (sans importance), en ce qui concerne la dignité et la liberté de l’individu. La seule chose qui compte est ce que Tom et Conchita disent tous les deux : chacun devrait pouvoir vivre sa vie comme il l’entend, tant que personne n’en souffre. La barbe de Conchita définie sa différence avec le travesti habituel. Dans le personnage artistique, les sexes se mélangent, rendant les différences floues. Et l’artiste Tom Neuwirth laisse à la fin son déguisement dans le vestiaire. »

Traduction Jocelyne Peltier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s