Traduction de l’interview de Conchita à Hong Kong par DIM SUM

cw-1102

http://www.dimsum-hk.com/en/conchitawurst/

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’interview de Conchita pour « DIM SUM » le 08/09/16

Conchita Wurst a gagné l’Eurovision 2014 avec la chanson « Rise Like A Phoenix ». Elle était en  visite à  Honk Hong pour aider à la promotion du lancement des vols directs d’Austrian Airlines » entre Honk Hong et Vienne.  Nous avons eu la chance de la rencontrer et de parler avec elle des droits des gays, de Honk Hong et de sa musique.

DS : A Honk Hong, nous n’avons pas de lois pour protéger la communauté LGBT. Quel est votre message aux jeunes de Honk Hong qui se sentent ou on l’air différents des autres ?

C : D’abord, je crois qu’il est vraiment important de se donner un peu de temps, vous savez. Parce qu’une fois que l’on s’est rendu compte qu’on était différent, de quelle que manière que ce soit, on sait que ça va être difficile, non ? Et c’est normal. C’est normal de passer une période difficile et je promets à tout le monde que ça va aller mieux. Vous devez être un peu patient avec vous-même et votre environnement. C’est le premier conseil que je peux donner d’un point de vue personnel. Je viens d’Autriche et j’ai gagné l’Eurovision pour un pays très conservateur. Je ne croyais pas que je pouvais gagner, ni même qu’ils m’avaient vraiment envoyée là-bas,  mais les gens changent. Vous devez croire que les gens peuvent changer et que les choses vont s’améliorer.

DS : Le mariage de mêmes sexes n’est encore pas autorisé à Hong Kong. Pouvez-vous dire au public hongkongais pourquoi les couples de mêmes sexes devraient avoir le droit de se marier ?

C : Ce n’est pas seulement à Hong Kong mais aussi dans le monde entier que je ne comprends pas. Le fait que l’égalité n’existe pas est quelque chose que je ne comprends vraiment pas parce que nous n’enlevons rien aux autres. Pour moi, la société serait parfaite si on ne parlait pas d’orientation sexuelle, de couleur de peau, de croyances religieuses, si tout le monde était traité de la même façon. C’est quelque chose d’immense que nous devons accomplir. Bien sûr, je suis désolée quand je viens ici et entends dire que les choses sont comme ça car évidemment, je voudrais que ce soit différent. La seule chose que nous pouvons faire, c’est être fiers de nous-mêmes, de parler aux gens. Quelques fois nous devons éduquer les gens parce qu’ils ne savent pas. Et c’est ce que j’ai fait. J’ai, en fait,  raconté mon histoire à tout le monde, certains ont compris, d’autres pas.

DS : Que pensez-vous de Hong Kong ?

C : C’est ma première visite ici et j’habite dans cette chambre d’hôtel fabuleuse. Tout est si beau et c’est si excitant de pouvoir être à cette merveilleuse soirée pour chanter pour le lancement d’Austrian Airlines. Vous savez, comme je l’ai dit sur scène, et je le pensais vraiment, vous savez que je peux comparer avec d’autres compagnies aériennes, celle-ci est vraiment très bien. Ils ont la gentillesse de me laisser rester un peu plus longtemps (à Hong Kong) pour faire un peu de tourisme et un peu de shopping.

DS : Qu’est-ce qui est le plus difficile quand on est Conchita ?

C : En fait, il n’y a vraiment rien de difficile, si je suis honnête. Quelque fois les hauts talons font mal ou la robe n’est pas très confortable mais c’est à peu près tout. Je ne veux vraiment pas pleurnicher là-dessus parce que j’ai une vie fabuleuse et que j’en apprécie vraiment chaque minute. C’est si amusant, c’est du déguisement et j’adore ça.

DS : Travaillez-vous sur un deuxième album ?

C : Oui, je travaille sur de la nouvelle musique donc c’est très excitant pour moi aussi. Je n’ai pas encore de date de sortie prévue (pour le nouvel album) mais selon le plan A, ce sera au printemps 2017.

DS : Travaillez-vous avec des musiciens pour le second album ?

C : Je travaille principalement avec des auteurs de chansons et des producteurs parce que pour le premier album je ne participais pas à l’écriture des chansons. C’est ce que je veux changer pour celui-ci et je l’ai fait ; j’ai travaillé avec quelques grands noms du  métier dont je ne peux pas parler pour l’instant mais c’était si intimidant et enthousiasment en même temps, de travailler avec ces gens qui ont créés les succès des dix dernières années. J’espère que nous avons réussi de bonnes choses.

DS : Avec qui voudriez-vous chanter ?

C : Cher, bien sûr. Ce serait formidable.

DS : Que ressentez-vous quand vous travaillez avec de grands créateurs comme Karl Lagarfeld ou d’autres comme lui ?

C : C’est ça le truc : je suis si privilégiée de pouvoir faire tant de choses et de rencontrer tant de gens intéressants Quant à Karl Lagarfeld ou Jean Paul Gaultier, ces grands noms de la mode, c’est simplement merveilleux et inspirant de voir qu’à n’importe quel âge, je le dis avec beaucoup de respect, Karl a un certain âge mais il a un esprit si créatif et il est vraiment comme un petit enfant sue un plateau, à essayer des choses. Et c’est si exaltant que vous n’ayez pas à arrêter. Vous pouvez être le propre créateur de votre propre monde pour toujours et c’est quelque chose que les gens ont tendance à oublier surtout quand ile vieillissent et qu’ils ne peuvent plus faire certaines choses. Ce n’est pas du tout vrai. Vous pouvez avoir une vie fabuleuse jusqu’à votre mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s