Traduction du reportage de W24 sur le premier concert de Conchita à Vienne

wp-1461964321892.jpeg

https://youtu.be/jQr3P_ssc0I

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) du reportage de W24 du 15 04 2016 sur le premier concert au Porgy & Bess à Vienne.

Peter : Bonjour à nouveau ! Comme toujours nous avons les tous derniers succès et des sujets sur les évènements les plus « chauds » pour vous. Nous allons jeter un coup d’œil sur le nouveau « Livre de la Jungle » et nous allons accompagner Conchita sur son parcours, de personnage fictif à être une artiste. POP – que se passe-t-il à Vienne ? Montrez-nous ! Maintenant !

P : Conchita a déjà coché beaucoup de choses sur sa liste de choses à faire pour sa carrière : Victoire à l’Eurovision – fait ! Disque de Platine pour son premier album – fait ! Oui, et maintenant elle coche l’objectif ‘première tournée de concerts’. Tout sur la première mondiale ‘live’ de Conchita avec nous en taille XXL.

P : La vie n’est pas un concert que l’on requiert ( en Allemand, ‘Wunschkonzert’ = « on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut »), mais pendant les prochaines semaines, c’est au moins un ‘Wurst concert’. Au Porgy & Bess, Conchita fait les débuts ‘live’ de sa tournée à travers l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse, et cela devant une salle comble. Peu de temps après le concert, j’ai pu parler un peu avec la ‘Wonder-Wurst’, et elle a l’air très satisfaite !

Conchita : Je flotte, je suis incroyablement heureuse et c’est parce que je me suis tellement amusée ! C’était ‘live’, c’était sincère, c’était très proche et c’était merveilleux ! J’ai adoré !

P : Conchita est aussi adorée par ses nombreux fans, après tout, les billets pour son spectacle ont été rapidement tous vendus. Ils ont impatiemment attendu ce jour pendant longtemps.

Kirsten : Super excitée ! Je crois que mon taux d’adrénaline a grimpé depuis 11h ce matin et n’est toujours pas redescendu depuis. Et je l’attends avec impatience. Je pense que cela va être un grand évènement ce soir.

Sylvia : Elle change encore et encore. Elle change de style et les interviews sont toujours intéressantes. Elle dit toujours des choses intelligentes et ça reste toujours excitant.

P : Conchita rend tout ça excitant pour elle aussi : parce que pendant la tournée, elle sera accompagnée par un groupe pour la première fois. Pas de son artificiel sortant d’une clé USB, cette musique est faite-maison et lui permet de redécouvrir les chansons de son premier album.

C : Pour être franche, je dois admettre que je n’aime pas tellement certaines de mes chansons. Donc, je crois que je me suis réconciliée avec beaucoup d’entre elles grâce à cette situation ‘live’ et ses arrangements. J’espère que j’ai créé une atmosphère agréable avec toutes les préférences que je porte en moi. Et c’est bien sûr, chanter, faire de la musique mais aussi, j’aime parler, j’aime faire rire les gens et j’aime leur raconter des histoires qui sont tout à fait absurdes. Et j’espère pouvoir faire passer tout ça. Mais je pense…avec une ovation debout… je crois que j’ai réussi à le faire.

P : Et Conchita semble aimer raconter des histoires privées, même si ses parents sont assis au premier rang.

C : J’ai toujours pensé que je ne suis pas génétiquement capable de vraiment tomber amoureuse de quelqu’un… Ce n’est pas la peine de me plaindre. J’ai un nombre incroyable de relations sexuelles !

C : Oui, que puis-je dire, parler de relations sexuelles avec les parents assis au premier rang, cela requiert une courte période de réflexion, comment le dire. Mais en fin de compte je me suis dit : pffff… cela DOIT se faire… (rire).

P : Oui, cela doit sortir, juste sortir. Mais parfois, la Wurst doit aussi rentrer, par exemple dans le tourbillon d’une rencontre de son fan club cet après-midi. C’est quand elle arrive en tant que visiteur imprévu !

Margit : On a été surpris par Conchita. Personne ne le savait. Oui, il y a eu quelques larmes après et malheureusement le maquillage n’est PAS waterproof !

P : Petit détail : et même, Conchita pourrait aider probablement avec ça. Le fait qu’elle peut non seulement s’occuper de maquillage mais aussi de ses adversaires comme elle l’a de nombreuses fois démontré. Elle a cependant, parfois, des difficultés à comprendre l’enthousiasme qu’elle suscite.

C : Honnêtement, je dois admettre que c’est parfois une étrange situation. Parce que je peux difficilement comprendre l’euphorie que je vois, parce que je pense : ce n’est que moi ! Ce n’est pas comme si Madonna venait ici. Et je ne sais pas si je le comprendrai jamais. Bien sûr, c’est flatteur, mais je ne sais souvent pas comment gérer ça, parce que je me dis : s’il vous plait, ne pleurez pas… si vous saviez combien je suis ennuyeuse ! C’est toujours ce que je pense et c’est aussi un challenge pour moi d’accepter ça.

P : Conchita ne doit pas être aussi ennuyeuse qu’elle le pense, parce qu’après une heure et demie de spectacle elle ne laisse que des visages souriants dans le public.

Réactions de fans :

– Super, simplement brillant !

– C’est complètement fou ! C’est une telle artiste. Musicalement, il n’y a rien de plus à dire.

– Formidable ! Juste formidable ! C’est impressionnant de voir ce qu’elle est capable de faire vocalement. Son humour et son charme sont incroyables !

– Tout à  fait formidable !

– De la voir si heureuse, ça valait la peine d’attendre aussi longtemps ! Parfait !

P : La prochaine étape pour amener Conchita un pas plus près du bonheur : elle change, d’interprète à vraie artiste et est déjà en train d’écrire des chansons pour son deuxième album.

C : J’écris depuis six mois et rassemble des chansons et écrit et fait ceci et cela. Seule ou avec des auteurs… et j’espère que j’aurai une douzaine de succès avant la fin de l’année. Ce serait formidable. Et je me retire cet été, parce que la créativité ne vient pas en poussant un bouton, malheureusement. Cela veut dire que j’ai aussi besoin de temps et de jours où rien ne se passe. Et je ferai ça pendant les quelques mois suivants cette tournée. C’est, comment dire, un processus très excitant et beaucoup de développement pour moi-même, et beaucoup de réflexion, et je suis probablement plus proche de moi-même et de la musique que jamais. C’est quelque chose de vraiment intense dans ma vie.

P : Quel sera le nouveau son à la fin, Conchita ne le sait pas encore. Mais elle approche cette nouvelle partie de sa carrière complètement décontractée.

C : Non, je n’ai pas peur. Je n’ai peur de rien, parce qu’en fin de compte c’est du spectacle pas de la chirurgie cardiaque. C’est si agréable qu’il y ait apparemment une artiste qui dort en moi et c’est un sentiment infiniment agréable de le découvrir.

P : Maintenant, ce devrait être clair que Conchita n’est pas seulement une drôle de dame avec une barbe mais une artiste avec une formidable personnalité qui ne peut pas être arrêtée sur le chemin pour se trouver elle-même.

P : Au risque d’être ringard : Conchita est juste un exemple de beauté intérieure et extérieure, au moins pour ses fans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s