Traduction du reportage sur ATV: comment devenir une pop star autrichienne

https://youtu.be/ZP7aV4Fxlpc?list=PLGLYjio2evajfJLPT3A9zoOsdYtwO0c1D (partie 1)

https://youtu.be/kMOsby7926U?list=PLGLYjio2evajfJLPT3A9zoOsdYtwO0c1D (partie 2)

https://youtu.be/1u4Dg1l55Gk (partie 3)

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) du reportage d’ATV : Wie wird man Popstar in Österreich ? Comment devenir une pop star en Autriche ?

#####

PARTIE 1

Voix off : Conchita aime aussi passer du temps sur les grandes scènes du monde. Après sa victoire à l’Eurovision et aux Amadeus, cela continue pour l’ambassadrice de la tolérance. Avec quel succès, cela reste à voir ! Il se passe rarement un jour, cependant, où l’on ne voit pas son visage sur une affiche ! Même pas dans son propre bureau.

Conchita : En principe, je suis habituée aux photos de moi (rire). Ce n’est pas si mal. Donc, je trouve que c’est amusant quand nous avons des invités au bureau. Ces murs sont comme un sanctuaire ! Mais celle-ci est bien sûr une affiche très spéciale, parce que je n’avais jamais imaginé que je deviendrais le visage de « promotion » pour le Musée d’Art Moderne de New York ! Et c’est… Oui, j’en suis fière ! Je l’aime en fait. On oublie, aussi, ça a l’air stupide, mais si vous faites autant de choses que je le peux… honteux d’admettre qu’on oublie souvent toutes les grandes choses qui se sont déjà produites. Et puis je trouve que c’est beau quand je passe devant et je pense « wow, comment CELA a-t-il pu arriver ? »

VO : En fait, beaucoup de choses sont arrivées ! Et pour être sure de ne jamais s’ennuyer après une victoire à l’Eurovision, deux albums de platine, trois Amadeus Awards, Conchita ne chante plus seule mais maintenant s’essaye au groupe !

C : Bonjour !

VO : L’expérience de groupe n’est pas nouvelle pour la chanteuse barbue ! En 2007 elle était – à l’époque encore en tant que Tom – membre d’un groupe de garçons, les ‘Jetzt Anders’ ! Neuf ans plus tard, sa sonorité est différente des années précédentes !

C : J’adore cette chanson ! Oui, ce n’était pas trop mal pour une première répétition ! (Tout le monde rit)

VO : La tournée commence mi-avril et jusque-là, quelques répétitions semblent encore nécessaires !

C : Eh bien, je croie que la grosse différence est que si vous chanter sur une bande sonore, c’est-à-dire quand la musique vient d’un enregistrement, vous êtes complètement dépendent et si vous voulez faire des changements dans le rythme ou tout autre modification, alors vous n’avez aucune opportunité de le faire, parce que le playback passe comme un train ! Et ici, quand les gars se rendent compte « Ah, elle a fait une erreur », alors vous pouvez encore la rattraper et c’est en direct ! Faire de la musique en direct est la seule vrais façon de faire de la musique et cela m’a vraiment pris beaucoup de temps d’en avoir l’occasion et de l’intégrer vraiment aussi ! Et maintenant je ne peux pas l’imaginer autrement !

Journaliste : Est-ce que les gars le disent, si vous faites une erreur ou sont-ils…

C : Oui, ils sont très stricts avec moi ! Ok, très stricts mais simplement honnêtes ! En fait, ils sont très méchants ! (Tout le monde rit) Souvent… non ! Non, je ne travaillerais pas comme ça. Nous voulons tous produire la meilleure qualité et donc on doit se dire si on n’aime pas quelque chose !

J : Est-ce que Conchita est stricte ?

C : (regarde le groupe) ….hhhh….hhmmmm (rires)

VO : Conchita est aussi stricte en termes de carrière ! Elle ne connait pas de temps libre – et de ça, c’est son créateur Tom qui est le responsable !

C : J’ai séparé le professionnel et le privé, comment dire, ma vie artistique et ma vie privée complètement ! Je n’existe pas dans la maison de Tom ! Non ! Nous écrivons seulement des chansons ensembles, mais autrement je n’existe qu’ici !

VO : Là où Tom n’a aucune raison d’être, Conchita s’épanouie ! Zoe Straub cependant, est totalement elle-même. Pour la candidate à l’Eurovision de cette année, tout ce que Conchita a connu en 2014 est encore à découvrir.

#######

PARTIE 2

VO : Autre chose lie Zoe et Conchita en plus de leur participation à l’Eurovision. Elles ont réussi seulement à la deuxième tentative sur la scène internationale. Après le tourbillon de feu de l’Eurovision, la carrière de Conchita était un peu en veilleuse depuis sa victoire ! Maintenant, elle prend un nouveau départ avec son groupe et se prépare en fonction de sa tournée.

C: Eh bien, je me prépare pour la tournée dans le sens où il y a de nombreux aspects très différents auxquels je dois penser. Pas seulement la musique, bien sûr et quelles chansons jouer, mais je veux aussi que cette soirée soit la plus intime possible. Et ce que j’aime vraiment faire en dehors de chanter est parler. Et c’est pourquoi je veux raconter quelques histoires. Ce qui m’est arrivé pendant ces deux dernières années ; et puis il y a un troisième aspect. Ce que j’aime vraiment faire, changer de vêtements. Je ne le ferai pas ! Je vais devoir réfléchir à ce que je porterai, mais il n’y aura pas de changements de costumes. Oui, et puis j’aime répondre aux questions sur moi. Et je donnerai au public l’occasion de faire ça ! Vous voyez, je ne ferai que des choses qui m’amusent.

VO : Conchita a aussi trouvé de l’intérêt pour les paroles de chanson. Très récemment, elle a même commencé à en écrire elle-même.

C : Je sais, beaucoup d’auteurs et compositeurs de chansons vont hocher la tête, mais pour moi, écrire des chansons c’est un peu comme le Sudoku. Cela prend du temps, mais il y a une solution. Et c’est vraiment formidable et si on a trouvé le bon mot et la bonne phrase, alors je suis heureuse comme si c’était Noël.

VO : Vous savez, peut-être que ça ne prendra pas aussi longtemps avant le prochain album.

C : Messieurs ! Je vous dis au revoir ! A plus tard, merci ! C’était très beau tout ça! … Je laisse ça… pour plus tard… Adios !

#####

PARTIE 3

VO : Avec ceci, la star du schlager fait les grands titres – avec sa déclaration qu’il ne retient pas sur scène non plus.

Andreas Galabier : Ce n’est pas facile dans ce monde d’être un homme qui aime les femmes. Mais j’aime vraiment faire de la musique, c’est amusant. Je crois qu’il y a de la place pour tout le monde !

VO : Conchita a appris à faire face à la critique. Après tout elle s’est, à de nombreuses reprises, trouvée confrontée à l’homophobie ! C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles la chanteuse barbue a particulièrement aimé être à Sydney. Le festival de Mardi Gras est l’un des plus grands évènements gays et lesbiens au monde. Mais non seulement Conchita aime l’Australie – il semble que les australiens sont aussi très impressionnés pas l’Autriche !

C : C’est tout à fait typique ! On veut toujours ce qu’on n’a pas. Ces gens grandissent avec l’océan devant leurs maisons et ont l’occasion, tous les jours d’aller à la plage et d’apprendre le surf et dieu sait quoi d’autre. Et bien sûr ils sont ravis quand ils voient des photos de vieux chefs d’œuvres architecturaux. C’est pourquoi c’est toujours agréable, quand on voyage autant que moi, on apprécie beaucoup, beaucoup plus ce qu’on a chez soi – quoi que, j’aimerais avoir une plage.

C : Même les interviews sont très amusantes pour moi parce que je ne sais jamais qui je vais rencontrer. Et vous ne savez jamais, et je pense être capable de jauger comment les journalistes se sont préparés, et selon le cas, j’en fais un petit défi ! Ce que j’aime le plus, c’est quand ils ne peuvent pas me supporter. Et puis, j’arrive toujours à les convaincre et ils partent au moins avec la sensation « Oh, elle a quelque chose à dire » !

VO : Non seulement, elle a quelque chose à dire, mais aussi à chanter… et à l’Opéra de Sydney, an honneur que tout le monde n’a pas.

C : Nous savons tous ce dont on a besoin : de la persévérance, l’amour de ce que vous faites et par-dessus tout beaucoup de chance !

VO : Elle va répandre son message avant longtemps pour 2 700 spectateurs. Malgré tout la musique passe en premier. Cependant Conchita ne semble plus avoir de problèmes avec la nervosité.

C : Je suis nerveuse, mais c’est … il y a une différence entre la nervosité basée sur la peur et la nervosité basée sur l’excitation. Quand j’ai peur, alors je sais que je ne me suis pas assez bien préparée. C’est rarement arrivé ces dernières années.

VO : Conchita le phénix qui s’est déjà relevé de ses cendres. Il reste à voir si le rêve d’une grande carrière musicale ne va pas retomber en poussière.

C : Je n’ai jamais eu de plan B… je dis cela souvent, je sais comment me rendre heureuse. Cela veut dire que j’ai tellement d’intérêts qui ne peuvent pas compenser la musique, mais me rendraient assez heureuse pour compenser le manque de succès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s