Traduction de l’article du Krone sur Conchita: sa tournée, ses changements, sa pause d’été

http://www.krone.at/…/Conchita_Schoepferische_Pause_um_Ener…

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’article sur Conchita Wurst dans le magazine Krone.

Conchita : une interruption créative pour recharger les batteries.

A partir du 13 avril, Conchita Wurst part en tournée solo. Puis, elle se retirera pendant un certain temps – loin des projecteurs pour travailler sur son nouvel album – et donner à Tom Neuwirth plus d’espace.

Dimanche soir, les projecteurs seront à nouveau braqués sur elle – aux Amadeus Austrian Music Awards, Conchita ne sera pas seulement sur scène, mais peut aussi espérer deux des récompenses convoitées. Au mépris de tous les incrédules qui la voyaient disparaître rapidement après l’Eurovision, son étoile continue de briller avec le même éclat.

Contre les critiques

« Sauf votre respect, je ne le fais pas pour plaire aux autres. Mais c’est excitant quand vous entendez dire que ça ne va pas marcher et puis que ça MARCHE ». Elle sourit pendant son interview avec le Krone, à propos de ces voix qui la critiquent. « Bien sûr, vous y pensez beaucoup une fois que vous avez l’opportunité de vivre cette vie et d’être capable de payer vos factures en faisant ce que vous aimez. Après tout, j’aimerais faire ça pour le restant de ma vie. »

En ce moment ça n’a pas l’air mal du tout. Très récemment, elle a enthousiasmé l’autre bout du monde – en Australie, elle s’est produite à guichets fermés à l’Opéra de Sydney. «  Cela me semble encore irréel. A l’opéra et en plus avec l’Orchestre Symphonique de Sydney, c’est vraiment un incroyable honneur, » dit Conchita. « Là-bas, je me suis aussi rendu compte que j’aime beaucoup plus la musique accoustique que l’électronique. Je veux aller dans cette direction à l’avenir. »

La mascarade s’arrête

C’est exactement pourquoi elle prend environ trois mois de temps libre cet été, se retirant loin du public afin de travailler sur son nouvel album – et pour faire une pause dans la constante mascarade , être à nouveau, seulement Tom Neuwirth. « J’attends avec impatience de vivre sans maquillage et avec des jambes pas rasées, » dit Conchita en riant. «  Les derniers mois, j’y allais vraiment à fond, donc une pause semble très naturelle maintenant. La créativité ne « coule » pas sur commande, vous devez vous accorder des jours où rien ne vous vient à l’esprit, » explique-t-elle.

La retraite pendant un certain temps dans cette vie trépidante du show business est un risque que Conchita Wurst peut se permettre. Elle a sa place sous les projecteurs assurée et une courte pause n’y fera aucune ombre. On peut se rendre compte de la nouvelle confiance en soi que possède Conchita – sa barbe est un peu plus folle, plus mâle, de temps en temps le personnage artistique s’autorise un certain relâchement dans sa perfection. « Conchita a évolué. Au tout début, elle était très vulgaire et tapageuse. A l’Eurovision, elle est devenue la fille à la mode avec des cheveux ondulés façon Hollywood – et puis elle est devenue plus élégante, presque comme une Première Dame », dit Tom, considérant les différentes étapes de son alter-ego.

Un côté mal dégrossi

« A un moment, j’ai laissé tomber les faux seins. En tant que Tom, je porte toujours un anneau de nez ce qui n’a jamais convenu à Conchita. Mais maintenant, ça lui va bien. Etre moins sérieux et lisse que Conchita ne l’était. Plus j’ai confiance, plus je peux laisser tomber cette puissante apparence visuelle et être plus décontracté(e). Aux Golden Globes, par exemple, je n’ai pu rester que deux heures parce que le corset serré était si inconfortable et j’avais mal. Je ne porterais plus quelque chose comme ça maintenant. »

Et la nouvelle confiance ne se manifeste pas seulement dans l’apparence. « J’ose encore plus exprimer mon opinion. Bien que je sois toujours très diplomate, je n’ai plus peur d’avoir à me justifier de temps en temps. Peut-être que je grandis tout simplement. »

Une tournée solo avant la pause

Mais pour l’instant, Conchita part pour sa première tournée en solo – le 13 avril, elle commencera par Porgy & Bess à Vienne, et puis voyagera à travers l’Autriche, la Suisse et l’Allemagne. Les billets des concerts ont tous été vendus. Elle pourrait facilement remplir des salles plus grandes, mais a délibérément choisi de petits clubs et théâtres. « Je voulais un environnement intime pour la première tournée. J’aime être près du public. Ce sera des soirées confortables, très petites et décontractées. Il n’y aura pas de changements de costumes, mais les fans auront l’occasion de me poser des questions. Vous ne m’aurez jamais vue de si près auparavant. »

cw2051

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s