Traduction de l’article du magazine « Official ABBA Fan Club » de mars 2016

http://www.abbafanclub.nl/fanclub/magazine.php

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’article du magazine : « The official ABBA Fan Club » de mars 2016

Des fans célèbres d’ABBA parlent : CONCHITA WURST

Limiter Conchita Wurst ( alias Tom Neuwirth) à la drag-queen barbue qui a gagné l’Eurovision pour l’Autriche exactement quarante ans après la victoire d’ABBA avec « Waterloo » serait tout à fait injuste. Conchita s’est établie sur la scène internationale  comme une chanteuse avec un registre vocal impressionnant et également comme un icône culturelle gay. La personne privée, Tom, et le personnage qu’il a adopté sur scène, Conchita, prennent tous les deux fermement  position en faveur de la tolérance et contre la discrimination. L’apparence, le genre et l’appartenance ethnique ne devraient pas compter quand il s’agit de la dignité et de la liberté des individus, fait-elle remarquer. Ils sont « wurst » (sans importance), comme diraient les autrichiens.

A votre avis, quelle a été l’importance de la victoire d’ABBA en 1974 pour l’Eurovision ?

Conchita : Je crois que c’était un moment extrêmement important pour l’Eurovision. Il a même peut-être sauvé cet évènement. Il a prouvé que vous pouvez faire une très grande carrière pop après avoir gagné l’Eurovision.

Que pensez-vous de l’impact de votre propre victoire sur l’avenir de l’Eurovision ?

C : Pour moi, il est plus facile de dire comment elle a impacté ma propre vie. Elle a complètement changé ma vie.

Pouvez-vous décrire la sensation de gagner l’Eurovision ?

C : Croyez-le ou pas, je peux à peine m’en souvenir. C’est comme si vous étiez en transe ou dans un rêve. je ne suis toujours pas certaine que je ne vais pas me réveiller…

Au concert pour l’anniversaire des 60 ans de l’Eurovision, vous avez chanté formidablement Waterloo avec Dana International. Avez-vous aimé faire cet hommage à ABBA ?

C : C’est probablement la chanson la plus universellement connue dans ses 60 ans d’histoire. Donc, c’était un immense honneur de chanter cette chanson-là.

Quel est votre artiste préféré entre tous à l’Eurovision ? Et en général ?

C : J’ai deux favorites absolues. L’une est Céline Dion, donc je ne peux pas répondre à cette question sans la mentionner. Et, en général, Shirley Bassey a eu une très grande influence sur moi. Quand j’étais enfant et que j’écoutais Goldfinger, je ne comprenais pas un mot mais je savais que c’était de la musique fabuleuse.

Comment appréciez-vous les voix d’Agnetha et de Frida ?

C : Je les apprécie beaucoup et je pense qu’elles allaient très bien ensemble. Agnetha est la voix claire. Frida est la voix plus sombre et quelle harmonie elles font ensemble !

Quel est selon vous, le plus grand mérite d’ABBA.

C : Ils ont fait des chansons pop faciles à écouter et qui ne se sont jamais démodées. Elles sont complètement intemporelles.

Avez-vous une chanson préférée d’ABBA, une que vous aimeriez interpréter un jour ?

C : J’adore Mama Mia ! C’est mon choix numéro un dans un bar karaoké (elle rit).

Avez-vous jamais rencontré un des membres d’ABBA ?

C : Malheureusement non. Mais s’ils lisent ces lignes, ils voudront probablement écrire une chanson pour moi.

A votre avis, pourquoi ABBA est-il si populaire dans la communauté LGBT ?

C : De la pop facile qui marche, des robes fabuleuses et glamour. Et qui pourrait résister à une chanson qui s’appelle Dancing Queen ?

Quelle est l’importance de l’image dans le succès d’une pop star, par exemple dans le cas d’ABBA et dans le vôtre ?

C : Ce que vous appelez image est ce que j’appelle l’authenticité. Si vous l’avez, les gens croient en vous et en votre art. C’est extrêmement important.

Quand vous êtes-vous rendu compte que la « création » de Conchita serait un succès ?

C : Je ne suis pas sure de m’en être encore rendu compte aujourd’hui.

Que pensez-vous de l’image d’ABBA ?

C : De la pop parfaite avec des costumes glamour et colorés. C’est irrésistible.

Vous êtes une véritable inspiration pour d’autres artistes. Pouvez-vous nous révéler comment votre collaboration avec Jean Paul Gaultier et Karl Lagarfeld s’est produite ?

C : Ma formation éducative personnelle est la mode. Je suis vraiment très intéressée par la mode. Donc, quand tous les deux m’ont demandé ma collaboration, c’était un immense honneur pour moi, et je suis reconnaissante d’avoir pu le faire. J’ai un lien très fort avec Jean Paul Gaultier car nous nous sommes rencontrés bien avant l’Eurovision 2014.

Quelle est votre chanson préférée dans votre album Conchita et pourquoi ?

C : Je ne peux pas répondre comme ça, je suis désolée. Je pourrais vous dire quelle est la chanson qui m’est la plus personnelle, celle qui signifie beaucoup pour moi. Et même, c’est encore difficile parce qu’elles signifient toutes beaucoup pour moi, mais The Other Side Of Me est quelque chose de spécial.

Votre biographie mentionne que vous allez continuer à poursuivre vos buts dans trois domaines – la musique, le mode et la dignité humaine. Quelles sont vos plus grandes influences dans ces trois domaines ? Qui admirez-vous ?

C : Shirley Bassey, Jean Paul Gaultier et Harvey Milk.

Quel a été l’impact de votre présence/spectacles aux parades des Prides, au Parlement Européen et  au siège des Nations Unies à Vienne ?

C : Je ne sais pas s’il y a eu un impact. J’espère seulement que j’ai aidé à élever la prise de conscience.

Comment faites-vous face quand vous êtes confrontée aux préjugés et même à la condamnation par des conservateurs en matière de société ?

C : Je préfère me concentrer sur les choses positives. Si je m’occupais des autres choses, cela ruinerait ma qualité de vie. Je suis seulement attristée par le fait qu’il y ait des gens qui haïssent d’autres gens sans aucune raison.

Beaucoup de gens vous considèrent comme un exemple à suivre. Quelle est l’histoire la plus touchante que vous ayez entendue jusqu’ici ?

C : D’abord, je dois admettre que je ne me vois pas comme un exemple à suivre parce que je pense que chacun devrait trouver sa façon de vivre, de s’exprimer d’être qui et ce qu’il veut être. Cependant, je sais que j’ai inspiré certaines personnes. Un jeune adolescent russe qui était harcelé dans sa ville par sa famille est venu en Autriche demander asile. Il a décidé de venir dans le pays d’origine de la dame barbue. C’était très touchant.

wpid-11205761_348390412028252_1252037558_n.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s