Traduction de l’article du Sydney Morning Herald du 29 02 2016

http://www.smh.com.au/entertainment/music/eurovision-winner-conchita-wurst-says-australia-looks-like-gay-heaven-but-the-reality-is-different-20160229-gn6lrk.html

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’article du Sydney Morning Herald du 29 02 16 par Andrew Taylor.

L’Australie ressemble à un « paradis gay » pour le reste du monde, mais la réalité est quelque peu différente comme la drag-queen autrichienne Conchita Wurst l’a découvert lors de sa première visite.

« Vous savez, on pense que tout le monde est très libéral, très large d’esprit, toute la ville célèbre Mardi Gras, » dit Conchita.

Et puis je suis venue ici il y a deux ans et on m’a dit que le mariage gay n’existe tout simplement pas.

Je ne pouvais pas le croire. Comment pouvez-vous combiner ces deux mondes? »

Conchita qui va se produire à l’opéra de Sydney, jeudi, dans le cadre du Mardi Gras gay & lesbien de Sydney cette année, a été prise dans les feux croisés de la tolérance et du fanatisme depuis sa victoire à l’Eurovision 2014.

La victoire de Conchita Wurst avec sa ballade Rise Like A Phoenix a généré de grands éloges et une critique homophobe, particulièrement de la Russie, où le gouvernement du Président Vladimir Putine avait promulgué une loi restreignant les droits des gays et lesbiennes en 2013.

Cependant, le politicien national russe Vladimir Zhirinovsky a exprimé son indignation: « Il y a cinquante ans, l’armée soviétique occupait l’Autriche. Nous avons commis une erreur en libérant l’Autriche. Nous aurions dû y rester. »

Des hommes russes, pendant ce temps, postaient des photos sur les réseaux sociaux, les montrant en train de se raser la barbe pour protester contre le fait que Conchita Wurst enlève aux poils du visage leur masculinité.

« Je ne comprends pas pourquoi des gens passent tant de temps à penser à moi s’ils n’aiment pas ce que je fais, » dit Conchita. « Je me moque complètement des choses que je n’aime pas. »

Conchita, l’alter ego de Thomas Neuwirth (27 ans) se laisse pousser la barbe parce que, dit-elle « autrement mon visage semble être celui d’un enfant de 12 ans. »

Elle a exprimé son incompréhension devant la profondeur de l’hostilité causée par sa victoire à l’Eurovision:  » Je n’ai pas assez de pouvoir pour enlever la masculinité d’une barbe. »

Cependant, Conchita est devenue une icône gay mondiale et la porte-parole pour les droits des gays, se produisant à des Prides Festivals à travers l’Europe, ainsi qu’à un évènement anti-discrimination qui s’est tenu au Parlement Européen à Bruxelles et à la délégation des Nations Unies à Vienne devant le Secrétaire Général Ban Ki-Moon.

Au-delà des droits des gays, Conchita parle aussi d’autres problèmes de droits de l’homme comme la situation critique des réfugiés syriens en Europe. L’Autriche fait partie des pays européens qui ont plafonné le nombre de réfugiés qu’ils accepteront cette année.

« Si vous étiez dans cette situation, si vous deviez quitter votre maison parce que ce n’est plus possible d’y rester, vous voudriez rencontrer des gens qui vous traiteraient avec respect », dit-elle.

Conchita interprètera son spectacle « Conchita: From Vienna with Love » (bons baisers de Vienne) avec l’Orchestre Symphonique de Sydney et les chanteurs Trevor Ashley, Paul Capsis et Courtney Act.

 

« Tous ceux qui font de la musique sur cette planète, veulent être sur cette scène et je ne peux même pas vous dire combien je suis honorée et heureuse d’être dans cette situation, » dit-elle.

Conchita interprètera des chansons de son premier album ainsi que des standards incontournables de divas telles que Shirley Bassey, mais son numéro se différencie de ceux des drag-queens typiques.

« Je croyais, qu’en tant que drag-queen, je devais être tapageuse, extravagante, un peu garce comme beaucoup de drag-queens que nous connaissons, » dit-elle. « On aime toutes ça…. mais je ne suis tout simplement pas ce genre de personne. Je me vois comme plutôt ennuyeuse et simple. »

Malgré son plaidoyer pour l’égalité du mariage, Conchita reste célibataire (« je suis mariée avec moi-même »).

Conchita se dit une « personne très compliquée » et dit qu’elle est quelqu’un de différent dans une relation.

« Je change complètement d’état d’esprit et je deviens quelqu’un de vraiment énervant, » dit-elle.  » Je suis jaloux, de mauvaise humeur, je ne suis pas agréable à vivre en tant que boy-friend. »

Elle a ajouté:  » Je ne savais pas que cet interview allait devenir psychologique. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s