Traduction française de l’article du magazine australien GLAM

http://www.glamadelaide.com.au/main/glam-gets-candid-with-global-superstar-conchita-wurst/

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’interview de Conchita Wurst dans le magazine australien GLAM ADELAIDE du 12 11 15, par Hannah Pendlebury.

Glam parle à coeur ouvert avec la superstar mondiale, Conchita Wurst!

Ahhhh! Ne faites pas attention, nous nous remettons seulement d’avoir été assises face à la drag-queen et superstar mondiale, Conchita Wurst! Nous avons passé 15 minutes avec la bombe autrichienne dans l’espoir qu’un peu de son exceptionnelle beauté déteindrait sur nous! A défaut, nous voulions la questionner sur tous les conseils les plus pointus que des gourdes comme nous peuvent mettre en pratique pour être un peu plus comme elle (avec ou sans barbe).

Il y a quelque chose de particulièrement éprouvant pour les nerfs à entrer dans une pièce, où se trouve, vous le savez, une célébrité internationale. Et c’est rendu encore bien pire quand on sait qu’elle est d’une beauté éblouissante. Et quand vous avez passé la journée en ville à voir son visage placardé sur les vitrines, les panneaux d’affichage et les couvertures de magazines, on peut dire sans se tromper, que ces nerfs vont vous transformer en une catastrophe bafouillante.

Donc, quand je suis entrée dans le magnifique hotel Mayfair pour trouver Conchita en train de siroter tranquillement un verre de bulles, j’étais déjà toute retournée. Quand je suis entrée, elle s’est levée et a dit avec son accent enchanteur ‘oh mon dieu, comme vous êtes belle!”

Alors, toute la nervosité que j’éprouvais s’est tout simplement envolée. Je suis sure , par contre que mon visage est devenu tout rouge.

Assise avec Conchita, vous êtes presqu’immédiatement attirée par ce charme captivant qu’elle a.Je ne suis pas sure si c’est son accent, ses yeux ou son aura, mais quelque chose vous attire irrésistiblement, tout en vous mettant à l’aise.

On est passé tout de suite aux choses sérieuses. Et par choses sérieuses, je veux bien sûr dire les gâteaux. La table était décorée avec un beau plat à gâteaux à étages rempli d’un délicieux assortiment pour le thé. Mais il y avait une douceur d’Australie du Sud qui manquait au mélange et que chaque nouveau visiteur doit absolument essayer… L’humble gâteau grenouille de Balfour.

Ne vous désespérez pas, lecteurs de Glam! En tant que vraie adelaidienne passionnée, je suis venue préparée! Dans mon sac j’avais mis un gâteau grenouille collant (rose, bien sûr) comme le plus doux des cadeaux de bienvenue de l’Australie du Sud à une très charmante dame.

J’ai continué en lui demandant ce qu’elle connaissait d’Adelaide et qu’elle avait été son expérience à Adelaide jusqu’ici. En fait, cela s’est révélé ne pas être beaucoup plus que mon gâteau grenouille. Quand elle visitait l’Australie l’année dernière, pour discuter du fait d’être le visage du Feast Festival, elle avait admis qu’elle n’avait aucune idée de l’endroit où se trouvait Adelaide. Et bien , nous sommes sûrs que nous allons en faire une expérience qu’elle n’oubliera jamais.

Elle est particulièrement excitée à l’idée d’explorer la région des vins, “Bien que je souhaiterais secrètement que la presse ne soit pas là pour ça,” dit-elle en riant. De toute évidence, une fille selon notre coeur.

Maintenant, la raison pour laquelle Conchita est ici aujourd’hui, le fabuleux Feast Festival. Elle nous a dit combien elle avait été surprise d’apprendre que le festival se déroule depuis presque deux décennies. “C’est triste de dire que l’acceptation de la communauté LGBTI n’était pas chose courante il y a vignt ans. Donc le fait que le festival dure depuis si longtemps est vraiment formidable… être l’ambassadrice de tout le Fest festival est vraiment un honneur.”

Son spectacle “The Art of Drag: a Night with Conchita” (l’art du travesti, une nuit avec Conchita) est l’une des principales têtes d’affiche du Feast Festival de cette année. Une autre étant, bien sûr la prestation de Stephen Fry. Il est assez spectaculaire que des stars de cette envergure soutiennent quelque chose qui a été lancé par l’Australie du Sud. Nous avons demandé si en quittant son spectacle, nous serions remplis de la férocité d’une diva prête à conquérir le monde? Elle n’est pas absolument sure que ce sera le coeur du message.

Au lieu de ça, l’attention sera moins focalisée sur ‘L’art du Drag” que sur ‘Une Nuit Avec Conchita’. Ce show sera intime car elle veut absolument apprendre à connaître autant son public qu’il apprend à la connaître, elle. Elle peut bien avoir dominé la scène de l’Eurovision, mais il y a bien plus dans ce conte que gagner une compétition.

Donc, est-ce que les filles peuvent être aussi des drag-queens? Mais, bien sûr! Kim Kardashian porte plus de maquillage que le moitié de l’univers du Drag réuni, rions-nous. Nous lui avons demandé touts ses meilleurs trucs pour les “Queens” (reines). “Eh bien, ma manière de faire du Drag n’est pas le façon typique. Je n’ai pas la plaisanterie facile sur scène. Je n’en fais pas vraiment trop.” Elle a entendu dire, cependant, que dimanche au spectacle, il y aurait des “reines” qui font ça depuis plus de 60 ans! “Ce sont elles à qui il faudrait demander des conseils.”

Pour ce qui est de lui soutirer des trucs de beauté et de mode, c’est resté court et gentil.

Son produit de beauté numéro un – “Les cils, chérie! On peut tout rehausser ou atténuer , mais ce sont les cils qui font ressortir un visage!”

Son objet numéro un quand elle voyage – “les lunettes de soleil. Parce que si vous ne portez pas ces cils, personne ne le saura!”

Faux-pas numéro un en matière de mode – “Porter quelque chose que vous n’aimez pas simplement parce que quelqu’un d’autre vous a dit de le faire. Vous finissez par vous dire ‘ heu, à quoi pensais-je?”

Icône de la mode – “Victoria Beckham.” Elle le dit sans même prendre une seconde pour y réfléchir. Vlan.

Mais parmi tous ces messages que j’ai retenus (note à moi-même: dois acheter des faux-cils), le sujet sur lequel nous revenions toujours était d’être honnête avec soi-même et de s’amuser. Et n’est-ce pas vraiment l’essence même du Drag?

Je pense que c’est aussi le message sous-jacent que vous retenez quand vous parlez à une femme d’une beauté éblouissante qui se trouve porter une barbe. L’idée essentielle du Feast Festival est l’acceptation. Pas seulement d’une communauté plus large, mais aussi de vous-même. Je ne peux franchement pas imaginer quelqu’un qui incarne et même personifie ce message mieux que Conchita.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s