Interview à Vanity Fair (video)

TRADUCTION FRANCAISE (par Jocelyne Peltier) de l’interview de Conchita pour le Vanity Fair italien le 15 06 2015.

Conchita : C’est si beau d’avoir autant de fans italiens ! Vous savez, pour moi ce n’est pas tout facile ou vraiment possible de réduire une personne à l’endroit d’où elle vient, si vous voyez ce que je veux dire. Mes fans, je les appelle les « unstoppables ». Ils pensent comme moi, la plupart d’entre eux je pense, donc nous entendons si bien. Et je ne les vois pas comme mes fans italiens, ou mes fans allemands.
Q : Qui est plus vaniteux : Tom ou Conchita ?
C : Je dirais Tom. Non, c’est un mensonge, c’est moi à la base. Ca me prend une heure tous les jours pour faire mon visage, mon maquillage. Mais j’aime ma vie et je suis en équilibre avec moi-même. Je m’aime vraiment aussi. Que je suis, je ne dirais pas « vaniteuse » mais je suis très à l’aise dans ma peau. Et soit comme Tom ou Conchita, j’aime être la meilleure version de moi-même. Et ma grand-mère m’a toujours dit que bien s’habiller, d’une façon convenable, c’est montrer du respect pour les autres. Parce que vous faites un effort pour paraître bien et leur faire plaisir aussi.
Q : Le grand intérêt pour l’histoire de caitlyn Jenner est un fait positif ?
C : Quant à Caitlyn Jenner, je trouve merveilleux que tant de gens s’intéressent à ce sujet. C’est logique parce que beaucoup de gens ne sont jamais entrés en contact avec la communauté LGBTI. Donc, heureusement ils sont intéressés. Car pour moi la chose la plus importante pour moi, et Caitlyn fait ça et c’est formidable qu’elle ait pris la décision de le partager avec le monde. Elle montre aux gens … on espère que la stigmatisation s’arrêtera…que les gens cesseront de voir ça comme quelque chose d’anormal. Parce que ça ne l’est pas. Ca montre simplement que plein de gens ne savent pas de quoi il s’agit. Et maintenant, elle leur a donné l’occasion de comprendre ce que cela signifie d’être dans le corps qui ne convient pas et ce que ça signifie de changer cela. Je pense que c’est une histoire très émouvante. Et je suis si contente pour elle, qu’elle soit finalement la personne qu’elle est vraiment. Bien sûr il y a deux facettes à l’histoire. D’un côté ce serait bien si tout le monde disait : Oh oui, bien, formidable ! Je pense que nous avons encore un long chemin à parcourir.
Q : Vous ne feriez jamais de politique ?
C : Non, non pas vraiment parce ce que je suis une chanteuse pas un politicien. J’ai décidé de parler de ce en quoi je crois, des choses que je trouve juste, ce qui n’est pas la vérité ultime. Beaucoup de gens ne sont pas d’accord avec mon opinion. Mais j’ai saisi cette occasion pour faire partager mon point de vue. En fin de compte ce n’est que moi. C’est cette drag-queen barbue qui peut parler à tant de gens importants ou devant tant de gens importants. Et j’aimerais continuer à faire ce genre de discours. Parce que je pense que c’est très important. Pour en revenir à C Jenner, je pense que nous les gens connus de public, avons la possibilité d’atteindre tant de gens, à travers une caméra ou une interview. Et j’espère, dans mon cas, que je serai entendue par des gens qui ont plus d’influence que moi sur la société et qui pourront vraiment changer quelque chose.
Q : Tous les jeunes hommes gays ne se sentent pas représentés par Conchita Wurst ?
C : OK, vous êtes un jeune homme gay et vous devez vous habiller en femme pour être libre : c’est ridicule. C’est seulement « mon » histoire. C’est seulement la façon dont ça a marché pour moi.
Q : Votre album comporte de nombreux types de musique. Quel est votre favori ?
C : Vous savez, je voulais vraiment créer une liste de chansons très personnelle. Je voulais me faire plaisir, d’abord. Et c’est en fait tous les états d’esprit que je traverse. Ce sont les chansons très rythmées : j’aime danser et j’aime faire la fête donc j’avais besoin d’une chanson très rythmée. Et j’aime être mélancolique, j’aime être triste, donc bien sûr j’avais besoin d’une balade triste. Et j’aime le drame, le swing donc bien sûr il fallait une chanson « swing ». C’est comme ça que je l’ai créée. Je ne voulais pas vraiment aller dans une direction avec mon premier disque.
Q : Avec qui aimeriez-vous faire un duo ?
C : Cher ! Donnez-moi un peu de « Cher ». Donnez-moi Céline Dion. Ce sont toutes mes déesses, oui.
Q : Et vous ne voudriez pas faire un duo avec quelqu’un dans « la vie » ?
C : Je suis concentrée, si heureuse que rien ne me manque, pour être franche. Mais je pense que si vous tombez amoureux, vous tombez amoureux, ou pas, donc… Je suis un être humain très heureux. Et je dois toujours dire : j’ai 26 ans je ne pense pas à me marier maintenant. Je veux m’exprimer à travers ma musique, me concentrer sur ma carrière. Mais il ne faut jamais dire jamais. Ne me blâmez pas quand vous me verrez descendre l’allée : oh, vous avez dit que vous ne…
Q : Et vous ne vous lassez pas de cette double vie ?
C : J’aime vraiment avoir une vie très privée et une vie face au public. Je me sens très équilibrée. J’aime tellement faire ce que je fais que ce n’est pas vraiment un gros effort, si vous voyez ce que je veux dire. J’ai du temps avec mes amis en tant que Tom, je peux faire tout ce que je veux. Et j’ai du temps en public en tant que Conchita, et je peux faire tout ce que je veux. Donc c’est une vie fabuleuse, je pense.

cw 811

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s